Enfin quelqu'un qui a compris

Quand j’ai su qu’enfin quelqu’un avait eu l’intelligence d’ouvrir une structure qui permette aux personnes handicapées de sortir du système institutionnel, je me suis dit « enfin quelqu’un qui a compris ». Je n’avais pas encore rencontré ces personnes, mais je savais que le bâtiment d’à côté était occupé.

Lire la suite : Enfin quelqu'un qui a compris


Le bénévolat, c'est une parenthèse pour mes joies et mes inquiétudes de la vie

Lorsque Bernadette m’a demandé si je voulais bien faire un texte sur ma présence à la parenthèse en qualité de bénévole, j’ai tout de suite répondu par l’affirmative. Par la suite, une fois l’enthousiasme passé, je me suis bien évidemment demandée ce que je pourrais développer sur cette idée. Oh ! sur le thème du bénévolat, beaucoup de choses ont déjà été énoncées et écrites, j’ai laissé cette page d’écriture pour plus tard, je sais bien qu’à un moment tout se met en place comme un ordre naturel.

Lire la suite : Le bénévolat, c'est une parenthèse pour mes joies et mes inquiétudes de la vie


Retour sur un stage

Lieu où j'ai également découvert le monde du handicap. Milieu où la vie n'est pas tous les jours facile. Durant six semaines, j'ai appris à connaître le monde sous un regard différent.

Je resterai à jamais marquée par la force, le courage et l'envie de chacune des personnes accompagnées durant mon stage.

Lire la suite : Retour sur un stage


Journal de Sibylle

Sibylle est de retour à la maison après quelques jours passés à “la parenthèse”. C’est 21h00, je viens d’éteindre la lumière chez ma fille qui a retrouvé sa chambre, son lit. Elle est heureuse. Je me mets à écrire le texte que j’ai promis à Bernadette et Mireille pour le prochain bulletin. Je lis (en caractère normal) le tout nouveau journal, orné des photos prises avec beaucoup de coeur et je réfléchis (les textes intercalés).

Lire la suite : Journal de Sibylle


J'ai même été capitaine de bateau

Je suis arrivé sous la pluie avec un accueil chaleureux. A peine mes bagages posés, j'ai plein de choses à découvrir autour de moi où je peux circuler librement avec mon fauteuil.
Je connais déjà les lieux puisque je suis venu à plusieurs reprises et je retrouve mes repères surtout les détails : cartes de jeux, photos et autres petits bibelots.

Lire la suite : J'ai même été capitaine de bateau


« les parenthèses » manquent

Voilà, il y a 2 ans, dans mes activités de référent dans le cadre des soins à domicile, on m’a demandé de trouver un lieu de vacances pour ma cliente.

Je trouve l’adresse de « la parenthèse ». Ça a l’air intéressant. Allez, j’essaie et je téléphone. Super, c’est possible et Carole peut aller en vacances !

Lire la suite : « les parenthèses » manquent


Savoir son rayon de soleil dans de bonnes mains

Voilà quelques années, nous apprenions l’existence d’une maison d’accueil temporaire pour polyhandicapés dans un cadre idyllique au Bouveret. Il y a plus de 20 ans, nous avons accueilli Sumita, une fille indienne qui demande une aide pour tous les actes quotidiens.

Lire la suite : Savoir son rayon de soleil dans de bonnes mains


250 km pour « la parenthèse »

En été 2009, j’ai eu l’occasion d’effectuer à vélo le trajet du Valais au Jura avec deux copains. Ce parcours de 250 km entre Vétroz et Coeuve s’est déroulé sur deux jours. Cette intéressante aventure m’a donné l’envie de refaire ce parcours en une journée.  En préparant mon projet, l’idée m’est venue d’utiliser cette performance sportive pour aider une association en faveur des polyhandicapés.

Lire la suite : 250 km pour « la parenthèse »


J'aimerais denouveau revenir à « la parenthèse »

Je ne connaissais pas cette association, mais de nombreux résidents de l'institution de Lavigny y avaient passé des vacances, notamment M. Walter Rochy, et comme les accompagnants socio-éducatifs ne pouvaient pas m’accompagner (sous-effectif), ils m'ont proposé d'aller passer des vacances là-bas avec Mary-Laure Bauquis qui est aussi dans mon groupe.

Lire la suite : J'aimerais denouveau revenir à « la parenthèse »


Je suis un jeune trisomique

Je m’appelle François, j’ai 17ans. Je suis un garçon trisomique. À chaque fois que mes parents, mes sœurs Nathalie et Nadja et mon frère Pascal s’absentent,  je me réjouis d’aller passer mes vacances ou simplement un petit séjour à « la parenthèse », au Bouveret, chez Mireille et Bernadette. Je suis toujours très chaleureusement accueilli par mes deux copines et j’ai un très grand plaisir d’arriver dans la maison de « la parenthèse » où je rencontre aussi d’autres enfants comme moi.

Lire la suite : Je suis un jeune trisomique


Deux anges

Quand j’ai entendu parler de « la parenthèse », un endroit sympa au bord du lac, et où l’on faisait pleins de choses, et surtout connaître ces deux personnes Bernadette et Mireille, dévouées pour ces enfants à handicap, il me tardait d’aller visiter ce lieu et surtout de les connaître.

Lire la suite : Deux anges


« la parenthèse », un rêve à concrétiser

Il y a 5 ans, non maintenant cela va faire 6 ans que je vis, que j’ai été mise au monde. J’ai vu le jour j’ai fait mes premiers balbutiements, mes premiers pas maintenant je me tiens debout et je marche, seule enfin presque !

Lire la suite : « la parenthèse », un rêve à concrétiser


Quelques témoignages:

Le 1 Est, l’Olivier, Cité du Genévrier à St-Légier, est un groupe éducatif accueillant 8 personnes atteintes de polyhandicap sévère et profond. La majeure partie de la prise en charge au sein d’une telle population est axée sur l’accompagnement au quotidien. Celui-ci est proposé tant au niveau des activités que du soin de base à proprement parler.

Lire la suite...

conception: bebold