Message de Mme Favre, présidente de la Commune de St-Gingolph

« la parenthèse », joli nom pour une Association qui ne se veut surtout pas entre parenthèses.
Une maison de vie, de bonheur et de repos pour qui la fréquente. Un refuge accueillant où vous attendent Mireille et Bernadette avec leur compétence, leur gentillesse et leur sourire.

Je ne suis pas confrontée personnellement à l’handicap, mais je suis persuadée que les parents doivent être rassurés de pouvoir confier leur enfant aux deux fées de « la parenthèse ».

À l’occasion d’une visite sur place avec le Conseil communal, nous avons pu mesurer l’importance du travail accompli par toute une équipe, un comité, des bénévoles qui croient fermement à la nécessité d’une telle structure.

Nous sommes persuadés qu’elle a sa place dans notre société et nous ne pouvons que féliciter et encourager cette initiative et lui souhaiter une longue vie.

Pour ma part, j’ai toujours plaisir à rencontrer Mireille et Bernadette accompagnées de leurs petits protégés. Leur visage irradie un bonheur et une tendresse qui vous réconcilient avec la vie et vous permettent de relativiser vos petits soucis.

Merci à toute l’équipe de la Parenthèse et bon vent !

Marie-Françoise Favre
Présidente de la Commune de St-Gingolph

Quelques témoignages:

C’est avec grand plaisir que je prends la route en cette matinée d’août, accompagnée de mes filles, Caroline et Rébecca, pour me rendre au Bouveret, plus précisément à La Parenthèse, chez Mireille et Bernadette.

Lire la suite...

conception: bebold